Rassemblement à Noël : «On ne va pas dans la bonne direction» - François Legault

·1 min read

COVID-19. Avec 6500 employés du réseau de la santé absent du travail et le nombre de cas qui reste élevé, le premier ministre a émis des réserves sur la possibilité que les Québécois puissent se réunir du 24 au 27 décembre. La décision finale sera prise d’ici le 11 décembre.

«On ne va pas dans la bonne direction. Si le nombre d’hospitalisations continue d’augmenter malheureusement, ça ne sera pas possible d’avoir les deux rassemblements à Noël», a reconnu François Legault. «Il faut poursuivre nos efforts pour protéger notre personnel du réseau de la santé. C’est d’abord à eux qu'on va penser pour prendre la décision finale pour les réunions de Noël», explique-t-il. Le premier ministre a également invité à la prudence dans les centres commerciaux en rappelant que la distance de deux mètres se doit d’y être respectée .

Par ailleurs, François Legault s’est montré ouvert à la suggestion du Parti libéral du Québec d’entendre Horacio Arruda dans le cadre d’une commission parlementaire qui permettrait aux députés de le questionner sur la gestion de la pandémie.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal