REM de l’Est : les experts mis de côté et les bonnes pratiques évacuées