Richmond sera enfin branchée au réseau de gaz naturel d'Énergir

·1 min read

La petite municipalité de Richmond, située dans le Val-Saint-François, en Estrie, aura enfin accès au réseau d’alimentation en gaz naturel d’Énergir.

Après en avoir fait la demande depuis plusieurs années, Richmond devrait finalement être reliée au système de gazoduc d’ici la fin de l’année.

C’est le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, qui en a fait l’annonce en conférence de presse virtuelle, mardi après-midi. Il a confirmé une contribution de 10,6 millions $ du gouvernement du Québec versée à Énergir pour réaliser le projet. La Ville de Richmond injecte de son côté 300 000 $.

Selon les détails dévoilés, il faudra prolonger le réseau d’une quinzaine de kilomètres pour relier Richmond à Val-des-Sources, anciennement Asbestos.

Le député André Bachand et le maire de Richmond, Bertrand Ménard, se sont tous les deux réjouis de l’annonce. Pour M. Bachand, le gaz naturel représente l’«ingrédient crucial» qui manquait au parc industriel local pour assurer sa croissance et le développement économique de la région.

«Notre parc industriel sera maintenant en mesure d'être compétitif sur le plan énergétique», a déclaré le maire Ménard en remerciant le ministre à qui il avait demandé, il y a un an, l’accès au réseau d’Énergir.

D’après l’échéancier avancé par le vice-président, développement durable, affaires publiques et gouvernementales chez Énergir, Frédéric Krikorian, le chantier de construction du nouveau tronçon entre Val-des-Sources et Richmond devrait être lancé au cours de l’été et le réseau devrait être fonctionnel en décembre.

Ugo Giguère, Initiative de journalisme local, La Presse Canadienne