Séries d’incendies criminels contre des établissements de Contrecœur et Sorel-Tracy: un premier suspect arrêté

·2 min read

Une première arrestation a été effectuée dans le dossier des multiples incendies criminels qui ont eu lieu à Contrecœur et Sorel-Tracy à l’automne 2020.

Les policiers ont procédé à l'arrestation de Justin Liessens, le vendredi le 22 janvier dernier. Le tout, en lien avec l’incendie criminel dont a été la cible le bar Au Saurel en décembre dernier. L’établissement avait alors subi des dommages considérables causés par les flammes.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, M. Liessens devait être de retour au palais de justice de Sorel lundi dernier pour son enquête sur remise en liberté. L'homme de 40 ans est considéré comme un suspect dans l’affaire du bar Au Saurel exclusivement.

« Ce que nous pouvons confirmer, c’est qu’il y a eu un dénouement dans l’enquête par rapport à un événement précisément, a expliqué Aurélie Gagnon sur les ondes de la station CJSO. Il s’agit de celui qui a eu lieu le 12 décembre dans un établissement licencié de la rue Phipps [à Sorel]. Donc on peut confirmer qu’un suspect a été arrêté. (…) Il s’agit d’une personne qui faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pour incendie criminel et pour avoir proféré des menaces. »

Le mystère et les rumeurs continuent donc de planer sur les circonstances entourant les autres tentatives d’incendies qui ont frappé trois pizzéria de la région, soit Pizz Contrecœur (2 décembre), Restaurant Milani Pizza (4 décembre), Sorento Pizzeria (9 et 19 décembre) ainsi que le commerce Arachides Dépôt de Sorel (12 décembre).

Pour le moment, les agents de la SQ ne sont pas en mesure de divulguer de nouvelles informations concernant l’enquête. On peut cependant tracer un parallèle avec des séries d’actes similaires ayant frappé des établissements de la Montérégie.

Entre 2005 et 2010, huit tentatives d’incendies criminels, d’attentats à l’explosifs et d’intimidation ont notamment été perpétrées contre des pizzerias de Chambly, incluant des restaurants opérant sous les bannières commerciales Mikes, Donini et Piazzetta. Pizza Super Choix, un établissement de Richelieu, avait également été pris pour cible à deux reprises durant cette période.

En juillet dernier, la Sûreté du Québec et Jeunesse au Soleil ont par ailleurs offert jusqu’à 5 000 $ de récompense pour des informations qui permettraient de procéder à l’arrestation du ou des responsables d’une vague d’incendies comparable dans la région de Valleyfield.

Lors des attaques incendiaires contre les restaurants Pizza Fritz, Québec Pizzeria et Karetan, au moins deux rodeurs utilisant des objets incendiaires auraient été vus à proximité des établissements.

Steve Martin, Initiative de journalisme local, La Relève