Roberval ouvre son parc industriel à d’autres utilisateurs

·1 min read

La ville de Roberval a décidé d’élargir les secteurs d’activités admissibles dans le parc industriel qui se trouve près de la prison afin de mousser son développement.

Selon le maire de Roberval, Sabin Côté, ce parc industriel a tout ce qu’il faut pour plaire aux investisseurs, avec l’approvisionnement en eau, en gaz naturel et en électricité, mais des normes restreignaient l’activité à des secteurs bien précis, comme la deuxième transformation et l’agroalimentaire.

C’est désormais chose du passé, car le conseil de ville a adopté, lundi soir, une série de règlements élargissant les secteurs d’activités admissibles. Ainsi, des entreprises de transport, d’entreposage ou autre pourront désormais s’y installer. « On offre un programme de crédit de taxes de 100 % pendant 10 ans », souligne le maire, espérant favoriser le développement industriel.

Par le passé, Roberval a tenté de circonscrire les différents secteurs d’activités dans ses trois parcs industriels. Maintenant que deux d’entre eux sont presque pleins, il était temps d’assouplir la réglementation, estime le maire.

Guillaume Roy, Initiative de journalisme local, Le Quotidien