Sainte-Adèle en bref

·1 min read

La séance du conseil de la ville de Sainte-Adèle avait lieu le mercredi 18 novembre via la plateforme Zoom. Comme le quorum n’avait pas été atteint lors de la séance de lundi, celle-ci avait été remise.

Dans le dossier du complexe sportif des Pays-d’en-Haut qui sera sur le territoire de Sainte-Adèle, le conseil a annoncé des dépenses supplémentaires pour le projet. De plus, comme le bassin de rétention est relié à une route municipale, la Ville s’est engagée à l’entretenir.

La Ville a fait une demande auprès du ministère des Transports québécois pour que la zone de 50 km/h sur le chemin Pierre-Péladeau soit prolongée. Afin de rendre l’endroit plus sécuritaire près du domaine Deauville, l’affiche de vitesse maximale sera déplacée un peu plus loin.

De plus, la Ville a reçu une subvention du gouvernement pour couvrir certains frais que la COVID-19 a engendrés. Le conseil a décidé de verser un montant de 25 000 $ pour divers organismes communautaires de la région, dont le Garde-Manger des Pays-d’en-Haut, la Maison des Jeunes de Sainte-Adèle, Entraide Bénévoles des Pays-d’en-Haut, le Café l’Entre-Gens et la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut. Un autre montant sera aussi mis de côté pour les demandes de l’année 2021.

En ce qui a trait aux ressources humaines, la politique révisée pour promouvoir la civilité, prévenir et contrer le harcèlement psychologique et sexuel au travail a été approuvée par le conseil. Deux nouveaux postes seront créés, dont celui de direction des communications et du développement durable ainsi que d’analyste financier.

Marie-Catherine Goudreau, Initiative de journalisme local, Journal Accès