Sainte-Marguerite aura été un bon coup de départ dans la carrière de JP Morin!

·1 min read

Jean-Pierre Morin a annoncé jeudi qu’il quittait ses fonctions de Pro et directeur général au Club de golf de Sept-Îles. Une première expérience enrichissante qu’il aura accomplie avec passion et dévouement.

Il venait tout juste de terminer ses études et s’est présenté motivé, prêt à donner son maximum pour les membres. Au cours de ces 9 années, il aura réussi à accomplir sa mission et peut partir sans malaise, fier de ce qu’il a accompli. Il laisse en héritage un club en santé, plus inclusif, et plus diversifié. Le Club a fait la manchette jusqu’à Montréal, grâce à une vague de jeunesse incomparable qui s’est mise à la pratique du golf à Sept-Îles.

Jean-Pierre part de la région pour se rapprocher de sa famille, mais également pour se remettre à sa passion qu’est le golf. Dans ses nouvelles fonctions, au Club de golf de Victoriaville, il quitte le chapeau de directeur, pour devenir simplement un Professionnel et pourra avoir davantage de temps pour jouer des tournois.

La prochaine année s’annonce tout autant positive pour le Club de golf Sainte-Marguerite, juste à voir le nombre de certificats cadeaux qui ont été distribués lors de la période des Fêtes. Jean-Pierre Morin n’est pas inquiet de s’en aller, car il sait que l’équipe de bénévoles est solide et dévouée. Il encourage les membres à s’impliquer, afin que l’organisation continue à progresser.

Karine Lachance, Initiative de journalisme local, Ma Côte-Nord