Sam Bennett perd sa victoire d'étape à la Vuelta à cause d'un coup d'épaule

·2 min read

AGUILAR DE CAMPOO, Espagne — Sam Bennett a perdu sa victoire lors de la neuvième étape du Tour d'Espagne jeudi après avoir asséné un coup d'épaule à un adversaire pendant le sprint final.

Pascal Ackermann, de l'équipe Bora-Hansgrohe, a donc obtenu la victoire victoire, sa troisième dans un grand tour, et sa première à la 'Vuelta'. Gerben Thijssen s'est retrouvé en deuxième position, et Max Kanter a complété le podium.

«Je ne m'attendais pas à gagner parce que Sam menait, mais quand j'ai vu la vidéo, j'ai compris qu'il avait posé un mauvais geste, a dit Ackermann. Après toutes ces chutes ces dernières semaines, nous devons prendre soin de nos gars. S'il n'y a pas d'ouverture, alors tu dois freiner. C'est triste pour Sam, mais je comprends totalement que nous devons être plus respectueux dans notre façon de courir.»

Les commissaires de course ont déterminé que Bennett a commis un «sprint illégal» après avoir donné un coup d'épaule à Emils Liepins à quelques mètres de l'arrivée. Il a donc été relégué à la dernière place.

Bennett convoitait sa deuxième victoire d'étape, après avoir remporté le sprint final de la quatrième étape. L'Irlandais de l'équipe Deceuninck-Quick Step a gagné deux étapes au Tour de France cette année.

Il n'y a eu aucun véritable mouvement au classement général, jeudi. Richard Carapaz a maintenu son avance de 13 secondes en tête, devant le champion en titre, Primoz Roglic.

«Nous étions conscients que la fin était dangereuse, a admis Carapaz. Nous avions vu le fil d'arrivée au loin et voulions être en bonne position pour éviter de prendre des risques inutiles. En fin de compte, ç'a été une journée sans histoire. Nous nous attendions à une fin plus nerveuse.»

Le Canadien Michael Woods a terminé en 126e place, à 1:50 d'Ackermann, tandis que le Montréalais James Piccoli a suivi en 155e position. Woods, d'Ottawa, pointe au 40e rang du classement cumulatif, à 44:29 de Carapaz, et Piccoli est 121e.

Le peloton est demeuré en bloc jusqu'à environ 5 km de l'arrivée de cette étape qui en totalisait 157 sur le plat.

Vendredi, les cyclistes franchiront 185 km essentiellement sur le plat en bordure de la côte cantabrique, mais seront aussi confrontés à un col de catégorie 3 près de l'arrivée.

La Vuelta a pratiquement complété sa deuxième semaine d'activités, en dépit des nombreuses restrictions sanitaires qui ont été imposées en raison de la hausse vertigineuse des cas de coronavirus en Espagne.

- Par The Associated Press

La Presse Canadienne