Sherbrooke emboîte le pas à Québec et décorera plus tôt cette année pour Noël

Michel Saba, Initiative de journalisme local
·2 min read

Sherbrooke emboîte le pas à l'initiative lancée par la Ville de Québec et installera les décorations des fêtes plus tôt qu'à l'habitude afin d'agrémenter l'environnement et de mettre un peu de bonheur dans la vie des gens pendant la pandémie de COVID-19.

En entrevue avec La Presse Canadienne, le maire Steve Lussier a expliqué mardi vouloir «mettre un peu de lumière dans l'humeur des gens» en cette période «difficile» pour le moral des citoyens de sa ville.

Sa démarche, a-t-il dit, démontre la «solidarité entre les villes» qui ont tout à gagner à se partager les «bonnes idées», comme celle-ci de son homologue de Québec, Régis Labeaume.

Ainsi, Sherbrooke installera les lumières et les décorations à compter du milieu de la semaine prochaine, soit deux semaines plus tôt que prévu.

Le maire Lussier a dit croire que l'idée fera boule de neige auprès des citoyens et leur donnera le goût d'installer eux aussi leurs décorations plus tôt.

Il leur demande également d'acheter local autant que possible. Pour ce faire, l'élu envisage de rendre les parcomètres gratuits les soirs et les fins de semaine durant la période des fêtes pour inciter les citoyens à fréquenter davantage leurs commerces locaux.

L'aménagement habituel sur les grandes artères et devant les bâtiments municipaux se fera sur une période de trois semaines. Le grand sapin sera quant à lui illuminé sur la place des Moulins vers le 20 novembre.

Le maire de Québec a suggéré vendredi de sortir les décorations de Noël sitôt passée l’Halloween pour combattre la tristesse provoquée par la COVID-19. Il a souligné que pendant la noirceur de novembre, il était bon que les enfants sentent de la féérie et que les gens aient le goût de prendre des marches le soir.

- Texte de l'Initiative de journalisme local.

Michel Saba, Initiative de journalisme local, La Presse Canadienne