Solidarité, engagement et passion !

·2 min read

Gaëtan Macra, 67 ans, est accessoiriste de profession et a consacré sa vie à sa passion : son amour pour l’art et les artistes. Vivement impliqué dans la communauté artistique de Danville qu’il habite depuis trois ans, il tisse des liens de solidarité avec d’autres créateurs mobilisés sur des genèses différentes, mais qui, dans leur énergie, les rapprochent à travers cet appel qui les anime tous.

Durant 30 ans, il a roulé sa bosse sur des plateaux de tournage en participant à de nombreuses productions tant au théâtre qu’au cinéma ainsi qu’à plusieurs campagnes de publicité. « L’accessoiriste prépare l’ensemble des accessoires nécessaires à la production, explique-t-il. De la recherche de ceux-ci à leur location et parfois même leur fabrication, ses responsabilités sont nombreuses. Pensez à un clown, par exemple. Son accessoire a souvent une fonction. Et s’il n’y répond pas adéquatement, ça peut ruiner son numéro ! »

Durant 12 ans, il a œuvré dans l’univers époustouflant du Cirque du Soleil. Une formidable aventure avant que la tempête ne souffle sur le célèbre chapiteau. Habitué à dénicher l’objet idéal, il est aussi doué pour repérer la vie idéale ! « Je suis tellement heureux ici !, confie-t-il. Ma vie sociale est dix fois supérieure à celle que j’avais en ville. »

Art dans la rue

Impliqué dans le projet « Art dans la rue » au sein du Collectif des Artistes en Arts Visuels de Danville, c’est lui qui a construit l’imposante structure de 13 pieds de haut pour accueillir des tableaux : « Je suis fier du résultat ! Ce projet m’a donné de la visibilité et on me contacte pour servir d’autres projets ! » Cette œuvre d’art collective publique et permanente, inaugurée à l’automne, trône dans le Parc Smith.

En plus de partager ses passions, il met en commun son atelier et son studio. « J’aime bonifier les projets culturels de mes amis, se réjouit-il. Une amie qui a un cabinet d’hypnose alternative a fabriqué ses meubles ici. Une céramiste est sur le point de s’y installer avec son tour. Un photographe et un directeur photo ont emménagé dans mon studio, que j’utilisais pour monter des décors de théâtre et pour répéter, car je fais du théâtre amateur ! Comme c’est sur la glace, je leur cède l’espace. »

Pour la suite, il planche sur deux projets qu’il garde secret pour l’instant. À suivre !

facebook.com/gaetan.macra

Mireille Fréjeau, Initiative de journalisme local, Journal L'Étincelle