Le surfeur, l’autre vigie des plages françaises

Le surfeur, l’autre vigie des plages

Les surfeurs en question se qualifient, plus souvent que les autres, d'un niveau « avancé » voire « professionnel ». Ces résultats sont finalement assez proches de ceux obtenus par une autre étude, menée cette fois à l'échelle européenne, avançant que, pour être en mesure de porter secours, il faut disposer, au préalable, d'une connaissance fine du milieu marin et d'une réelle confiance en ses capacités, toutes deux renforcées par une pratique assidue. S'ajouteraient des compétences spécifiques en matière de sauvetages : dans nos traitements statistiques, la probabilité d'avoir porté secours est en effet plus élevée chez les titulaires d'un diplôme de type BNSSA (Brevet national de sécurité ...

Our goal is to create a safe and engaging place for users to connect over interests and passions. In order to improve our community experience, we are temporarily suspending article commenting