Téléphonie cellulaire : Le problème sera réglé à Saint-Prime

Louis Potvin, Initiative de journalisme local
·2 min read

Les abonnés de Bell et Telus de Saint-Prime pourront avoir accès à un meilleur signal cellulaire au cœur du village. Des antennes seront installées en décembre sur l’église de la localité afin de corriger cette lacune.

« C’est une excellente nouvelle pour nous, car il était difficile d’obtenir le signal à certains endroits, ce qui causait des problèmes. Les gens devaient se rapprocher des fenêtres pour parler au téléphone. Ça va permettre d’avoir une couverture uniforme pas mal partout », a commenté le maire, Lucien Boivin.

C’est Bell Canada qui installera un système d’antennes à des endroits stratégiques sur l’église. Le coût est évalué à quelques centaines de milliers de dollars.

« Nous avons une belle collaboration de la Fabrique de l’organisme AIDE-TIC dans ce dossier. Le service devrait être disponible au mois de décembre. »

Les investissements permettront d’offrir un signal cellulaire de qualité dans un rayon de 2 km.

Problème à Sainte-Hedwidge

Cette problématique de couverture cellulaire ne touche pas les clients de Rogers et Vidéotron qui disposent eux d’une couverture adéquate.

D’ailleurs, la même problématique est constatée à Sainte-Hedwidge alors que les clients de Bell et Telus ont de la difficulté à obtenir du signal. Ceux abonnés à Rogers ou Vidéotron n’ont pas ce problème.

Internet haute vitesse

Le maire de Saint-Prime veut maintenant régler la problématique de l’Internet haute vitesse dans les rangs de la localité.

« Les gens n’ont pas accès à ce service et il y a des plaintes. Surtout que nous avons des étudiants qui y vivent et qu’ils n’ont pas la vitesse nécessaire pour suivre des cours à distance. C’est une problématique sérieuse. »

Lucien Boivin veut essayer de dénicher un programme comme celui de Canada Branché afin de pouvoir corriger la situation.

Louis Potvin, Initiative de journalisme local, Le Lac St-Jean