Trafic de drogue en milieu carcéral à l’aide drones : la SQ intervient

·1 min read

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a procédé, le 16 décembre, à une opération policière visant à démanteler un réseau de trafiquants qui effectuaient notamment, de la livraison de colis à l’aide de drones à l’intérieur des enceintes de centres de détention du Québec. Quatre perquisitions ont été réalisées sur des propriétés de Noyan et Saint-Bernard-de-Lacolle.

Cette opération, qui est le résultat d’une enquête initiée il y a quelques mois par le Service de police de Sherbrooke à la suite d’une saisie de drone à proximité du centre de détention de Sherbrooke, a permis la saisie de :

· Huit drones;

· 20 téléphones cellulaires;

· Plus de 5 kg de cannabis illicite;

· Plus de 2 300 comprimés (méthamphétamine et autres);

· Près de 1.5 kg de tabac;

· De la cocaïne et du haschich;

· Ainsi que divers autres items reliés au trafic de stupéfiants ou dont la possession est interdite en milieu carcéral.

Notons que les policiers ont également procédé à l’arrestation d’un suspect, un homme de 44 ans de Noyan, qui comparaitra ultérieurement pour faire face à différentes accusations, dont trafic de stupéfiants, complot, introduction par effraction et méfait. L’enquête tend à démontrer que ce dernier pourrait être relié à plusieurs livraisons de colis illégaux dans des centres de détention de Sherbrooke, de Drummondville, de Cowansville, de Sorel et de Montréal.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal