Transferts en santé: les provinces réclament une date de réunion à Trudeau

Lina Dib
·1 min read

OTTAWA — Les premiers ministres des provinces et des territoires s'impatientent.

Le Conseil de la fédération réclame une date pour la réunion promise par Ottawa pour discuter des transferts en santé.

Justin Trudeau a promis une réunion «cet automne» à ses homologues qui exigent une augmentation des sommes qui leur sont transférées pour couvrir leurs dépenses en soins de santé.

«Plusieurs semaines se sont toutefois écoulées depuis que le premier ministre fédéral a pris cet engagement, et aucune date n’a encore été proposée», peut-on lire dans un communiqué publié par le conseil, vendredi après-midi.

On demande donc confirmation d'une date «sans plus tarder».

«Le déséquilibre structurel dans la façon dont les services de santé sont financés au Canada est devenu insoutenable», argue François Legault, dans le communiqué.

Le premier ministre du Québec réitère la demande des provinces que la part d'Ottawa dans le financement des soins de santé passe des 22 % actuels à 35 %.

M. Legault prend également le soin de souligner que la pandémie rend la demande des provinces encore plus urgente.

«Comme l'a dit le premier ministre, il y aura une réunion cet automne et nous partagerons plus de détails bientôt», a-t-on répondu au bureau de Justin Trudeau.

Les premiers ministres des provinces et des territoires accompagnent leur sortie de vendredi d'un document où ils font la démonstration d'un «déséquilibre croissant et insoutenable», rappelant qu'à la création de l'assurance-maladie au pays, Ottawa se chargeait de la moitié des factures.

«Nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre davantage», conclut, en caractères rouge écarlate, le document.

Lina Dib, La Presse Canadienne