Ubisoft conseille aux jeunes entrepreneurs de miser sur la créativité et la collaboration

·3 min read

Les jeunes entrepreneurs de la région ont pu en apprendre davantage sur la place que prend la créativité et la collaboration pour le studio d’Ubisoft Saguenay, jeudi midi. Une quarantaine de personnes ont pris part à ce premier RDV jeunes entrepreneurs de 2021 de l’Aile jeunesse de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF).

Jessika Gagné, conseillère aux communications, et Patricia Lefebvre, gestionnaire de production, ont pris la parole devant les jeunes entrepreneurs, au nom de l’entreprise d’envergure mondiale installée à Saguenay. Les jeunes femmes voulaient partager leurs diverses connaissances, en plus d’inspirer leur auditoire.

Collaboration Mme Gagné a expliqué que son premier mandat, au sein de l’entreprise, a été de bâtir des relations avec son milieu, ce qui l’a bien surprise. Elle notait qu’il était bénéfique pour toutes les entreprises de miser sur la collaboration et de l’intégrer dans sa mission avec des moyens adaptés à sa capacité.

Dès son implantation à Saguenay, Ubisoft s’est jointe à de nombreux événement et organisations. L’entreprise a rapidement mis en œuvre des actions en lien avec son milieu.

« Nous avons fait le choix d’intégrer la collaboration et la créativité dans tout ce qu’on fait, autant à l’interne qu’à l’externe et autant dans notre méthodologie de production que dans nos façons de discuter avec les gens, ou encore dans nos implications dans le milieu », a-t-elle noté d’entrée de jeu.

Concrètement, Ubisoft veut que les gens se souviennent de l’expérience créée dans le cadre d’une collaboration avec son milieu, et non du montant de l’argent remis. Pour s’impliquer, l’entreprise ne compte pas seulement sur les partenariats, mais essaie constamment d’autres moyens comme les collaborations avec des gens de différents milieux et les lancements de concepts.

Tous ces choix augmentent la notoriété du studio régional. Ils créent avec les différents partenariats des porteurs de message, autant chez les employés que chez les collaborateurs qui font rayonner l’entreprise.

Créativité Pour sa part, Mme Lefebvre s’est plutôt concentrée sur la créativité, et confirmait qu’elle touchait toutes les parties d’une entreprise. À travers ses expériences professionnelles, elle a démontré des façons d’encourager la créativité chez ses employés en plus des bénéfices que les gestionnaires pouvaient en tirer.

Elle pense d’ailleurs que les gens qui ont survécu à la plus récente crise causée par la pandémie ont dû faire preuve de créativité et d’innovation en les mettant au centre de leur entreprise.

Mme Lefebvre a présenté sa méthode de résolution de problème en tant que gestionnaire qui encourage la créativité et qui met en relation tous ses employés.

« La créativité chez Ubisoft, ça passe entre autres par la culture d’entreprise, par la création d’un contexte favorisant la créativité et par le développement des équipes. La créativité, elle fait partie de notre ADN chez Ubisoft Saguenay. C’est une manière différente de faire les choses, qui est motivante pour les employés », a-t-elle souligné.

Les participants ont profité de la période de questions pour s’intéresser particulièrement aux changements que la pandémie a amenés sur l’entreprise et sur le futur du télétravail.

Myriam Arsenault, Initiative de journalisme local, Le Quotidien