Un brise-glace escortera le Saaremaa à travers les eaux gelées dès la semaine prochaine

·2 min read

La Société des traversiers du Québec (STQ) met en place deux nouvelles mesures liées aux conditions de glace, qui ont évolué au cours des dernières heures dans le secteur de Matane. Pour favoriser une utilisation efficace du traversier, un navire « brise-glace » sera déployé à Matane la semaine prochaine, et les départs de la Côte-Nord seront devancés.

Selon le communiqué de la STQ, les nouvelles mesures visent à maximiser l’utilisation sécuritaire du NM Saaremaa I et favoriser la prévisibilité du service de la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout. Avec le temps froid et le vent des derniers jours, la formation de glace a commencé dans les eaux du fleuve Saint-Laurent entourant Matane.

Dans un premier temps, la STQ a affrété le NM Northern Ranger, un navire possédant la classe « brise-glace super A1 », qui assurait originellement le transport des passagers et des marchandises entre Terre-Neuve et le Labrador jusqu’en 2019. Alors que le Saaremaa en est à sa première saison hivernale, ce vieux navire agira en tant qu’escorte au NM Saaremaa I en l’accompagnant pour l’aider à se frayer un chemin dans les glaces.

Étant construit en 1986, le Northern Ranger est vieux et ne possède plus ses certifications pour transporter des passagers, ni accueillir des véhicules à bord. Son utilisation servira uniquement à assurer les déplacements du Saaremaa en toute sécurité et maximiser les traversées. Alexandre Lavoie, porte-parole de la STQ, indique que la société d’État n’a aucune intention de l’acheter.

Le navire « brise-glace » sera entièrement dédié à sa mission d’escorte, et mis à disposition de la STQ jusqu’au retour en service du NM F.-A.-Gauthier. Son arrivée à Matane est prévue pour la fin de semaine prochaine et il entrera en service peu après son arrivée. D’ailleurs, la STQ note qu’elle pourrait faire appel à la Garde côtière canadienne en support au brise-glace, comme il est arrivé dans les années précédentes.

L’horaire des traversées a été ajusté pour s’ajuster aux dérèglements climatiques et favoriser la prévisibilité du service. Les départs de la Côte-Nord ont été devancés. Pour voir l’horaire complet, visitez le site web de la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout.

Claudie Arseneault, Initiative de journalisme local, Mon Matane