Un centre multifonctionnel en 2023

·2 min read

Les citoyens de Saint-Gédéon auront leur centre multifonctionnel dans l’Église Saint-Antoine-de-Padoue en 2023, a annoncé le maire Émile Hudon. Les travaux, évalués à 1,8 M$ débuteront à l’hiver 2022 pour la modernisation et l’agrandissement du bâtiment construit en 1897.

La Grandmontoise pourra accueillir jusqu’à 300 personnes assises et permettra la tenue d’une foule d’activités, comme des festivals, du théâtre d’été, des cours, des formations, des réceptions et des réunions.

Une nouvelle section d’une superficie de 2423 pi² sera annexée à la partie nord de l’édifice, pour y accueillir une cuisine, un bar, les toilettes, des accès indépendants ainsi que des espaces de rangement. Quant aux messes, elles continueront d’être données dans la sacristie, avec une capacité de 20 à 25 personnes.

Une remise à neuf de la plomberie, du système de chauffage et de l’électricité, de même que l’intégration d’un système de climatisation et ventilation, est prévue.

La municipalité entend également préserver et mettre en valeur l’architecture et le patrimoine de l’église, soit l’enveloppe extérieure, le clocher, la fresque murale, les vitraux et l’orgue.

Bâtiment en santé

Si la municipalité a pu aller de l’avant dans ce projet, c’est notamment en raison de la bonne santé du bâtiment. Un scénario de démolition aurait coûté au moins 600 000 $ à la municipalité et n’aurait pas été admissible aux subventions.

« On a fait faire un bilan de l’église et celle-ci est en parfaite santé. On a fait vérifier par une firme spécialisée si elle contenait de l’amiante, mais il n’y en avait pas. On constate que la Fabrique a toujours bien entretenu ce bâtiment. La population était prête à la reprendre et on ne voulait pas qu’elle tombe dans l’oubli comme dans d’autres municipalités », explique le maire Émile Hudon, qui étudie le projet depuis 2017.

Le conseil ira en règlement d’emprunt pour obtenir 725 000 $ afin de financer le projet et les intérêts. Des pourparlers sont en cours afin d’obtenir 900 000 $ du Conseil du patrimoine religieux du Québec. Une campagne de sociofinancement avec un objectif de 225 000 $ sera également lancée prochainement.

Vocation touristique

Selon le maire, le projet contribuera à alimenter la vocation touristique de la municipalité.

« Nous n’avions pas encore de salle de cette envergure à Saint-Gédéon. Avec la vocation touristique de la municipalité, l’été, ce serait fantastique si on avait, par exemple, un théâtre d’été et des spectacles pour attirer les touristes et les inciter à rester plus longtemps », conclut-il.

Julien B. Gauthier, Initiative de journalisme local, Le Lac St-Jean