Un don de 10 000 $ à l’école La Dauversière pour l’acquisition d’ordinateurs portables

Simon Van Vliet, Initiative de journalisme local
·2 min read

Ahuntsic-Cartierville - La députée de l’Acadie, Christine St-Pierre, a puisé dans son enveloppe du programme de soutien à l’action bénévole (SAB) pour financer l’acquisition d’une quinzaine d’ordinateurs pour des élèves d’une école secondaire de Bordeaux-Cartierville.

C’est le nouveau directeur de l’école La Dauversière, Philippe Labrosse, qui en a fait la demande la semaine dernière auprès du bureau de circonscription de la députée de L’Acadie, Christine St-Pierre.

Le CSSDM dispose d’un parc de plus de 35 000 équipements informatiques pouvant être mis à disposition des élèves, alors que les besoins s’élèveraient à un peu plus de 13000 ordinateurs selon des sondages réalisés auprès des parents par le centre de services.

Des ressources informatiques en demande

Or, l’école voulait être certaine de pouvoir fournir à ses élèves de secondaire 1 et 2 les ressources informatiques nécessaires lors de la mise en quarantaine de classes à la suite de la déclaration de cas de COVID.

Même si seulement deux élèves ont récemment été testés positifs, selon des informations fournies la semaine dernière au journaldesvoisins.com par le Centre de services scolaire de Montréal (CSSM), ce sont tous les élèves dans la bulle-classe des élèves contaminés qui ont été renvoyés à la maison.

D’où la demande expédiée la semaine dernière à la députée de l’Acadie.

Les ordinateurs bientôt livrés

Les ordinateurs ont donc pu être commandés la semaine dernière et devraient être livrés d’ici le début novembre.

L’école avait prévu maximiser le recours à du matériel virtuel pour faciliter le passage en ligne au besoin. La directrice adjointe, Nathalie Thénor, souligne que les élèves et le personnel enseignant se sont familiarisés, dès la rentrée, avec le fonctionnement du matériel et des activités pédagogiques numériques.

La politique attendra (un peu)

Christine St-Pierre s’étonne qu’on soit encore en train de chercher des ordinateurs plus de deux mois après la rentrée scolaire.

Pour l’heure, elle dit surtout espérer voir d’autres députés faire bon usage de l’enveloppe du SAB qui a été bonifiée pour offrir du soutien local en lien avec la COVID. Pour la circonscription de l’Acadie, le budget annuel — qui est de l’ordre de 180 000 $ en temps normal — a été majoré de 50 000 $ au printemps dernier.

Simon Van Vliet, Initiative de journalisme local, Journal des voisins