Un feu de cheminée se déclare dans une résidence

·2 min read

Un feu de cheminée a causé plus de peur que de mal, à Lac-Brome, mardi matin. C’est l’avertisseur de fumée qui a réveillé les occupants d’une résidence située sur le chemin Knowlton, près du IGA, vers 4 h.

Les pompiers ont aidé les occupants, une mère et son fils adolescent qui a des défis de mobilité, à évacuer les lieux, relate Lee Patterson, du Service de sécurité incendie de Lac-Brome et Sutton.

«À l’arrivée des pompiers, la priorité était de terminer l’évacuation. La maison était remplie de fumée et de gaz toxiques, mais pas à un niveau dangereux encore. Par contre, si le détecteur n’avait pas réveillé la dame sur place, ça aurait pu être pire. Le feu aurait pu se propager ou le monoxyde de carbone aurait pu incommoder les gens de façon sérieuse.»

La mère et le fils ont été évalués par les paramédics et leur état de santé n’a pas nécessité leur transport à l’hôpital. Ils ont été relocalisés chez des amis temporairement.

La cheminée n’était pas mal entretenue, ajoute M. Patterson. Le poêle à bois pourrait cependant avoir eu un problème que les propriétaires devront régler. Le feu n’a pas fait de dommage structurel.

Les sapeurs n’ont pas eu droit à beaucoup de repos avant de repartir sur un autre appel, vers 11 h. Encore une fois, rien de grave. Les occupants d’une résidence de la rue Owl, dans le même secteur, ont senti une forte odeur de plastique brûlé provoqué par une défaillance dans le panneau électrique. Les sapeurs ont ventilé la résidence avant que les occupants puissent la réintégrer.

«Heureusement qu’ils étaient à la maison», confie M. Patterson, puisque la situation aurait pu s’aggraver.

Cynthia Laflamme, Initiative de journalisme local, La Voix de l'Est