Un nouvel outil pour les milieux de travail aux prises avec des situations de violence conjugale

·3 min read

Trois organismes de la Côte-Nord ont procédé au lancement d'un nouvel outil qui permettra aux entreprises d'être plus en mesure de réagir face à une situation de violence conjugale en milieu de travail.

Disponible en ligne, cette trousse permettra aux employeurs d'être mieux outillés face aux situations de violence conjugale qui peuvent affecter certains employés. Comme le mentionne Nadia Morissette du Centre Femmes aux 4 Vents, la violence conjugale n'a pas juste lieu au sein du domicile conjugal. Avec les moyens technologiques notamment, le harcèlement peut se poursuivre alors que la victime est à son lieu de travail.

Mis en place par le Centre Femmes aux 4 Vents, le CAVAC Côte-Nord et la Maison des Femmes de Baie-Comeau , le site Web s'inspire d'actions pour prévenir la violence familiale à partir du milieu de travail ayant eu lieu dans d'autres provinces canadiennes. Les différents outils disponibles sur le site ont été réalisés par des ressources externes spécialisées œuvrant en violence conjugale.

Pour Isabelle Fortin du CAVAC Côte-Nord, cette trousse va permettre aux employeurs d'avoir l'information nécessaire pour savoir comment réagir face à une situation de violence conjugale. Elle ajoute : « Si un employeur affiche clairement la politique contre la violence conjugale en milieu de travail, cela peut inciter une victime à aller chercher de l'aide.»

Dans le combat contre la violence conjugale, le rôle des collègues est aussi important selon Hélène Millier de la Maison des Femmes de Baie-Comeau. Pour elle, les collègues de travail sont parfois capables de ressentir un malaise ou de percevoir des signes que quelque chose ne va pas chez une personne qui pourrait être victime de violence conjugale. Dans ces cas, la trousse pourrait permettre aux gens de savoir comment réagir.

Les trois porte-parole rappellent que le but de cette trousse n'est pas de faire des employeurs des intervenants en violence conjugale, mais avant tout de bien les outiller face à ce type de situation.

La trousse d'accompagnement a été réalisée grâce au soutien financier du ministère de la Justice.

Les trois organisations documentent depuis une dizaine d'années la problématique de la violence conjugale sur la Côte-Nord. Pour illustrer la gravité du problème, Hélène Millier affirme qu'en 2015, la Côte-Nord était la région qui avait connu le plus haut taux d'infraction contre la personne commise dans un contexte conjugal selon les données de la Sécurité publique.

Protection des travailleuses victimes de violence conjugale en milieu de travail

Parallèlement au lancement de la trousse d'accompagnement, les trois organismes travaillent en collaboration avec le comité d'encadrement « Vers une politique de travail en violence conjugale » à faire reconnaître une obligation de protéger la travailleuse victime de violence conjugale en milieu de travail dans les lois du travail. D'ailleurs, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, s'est montré favorable aux démarches du comité dans le cadre du dépôt du projet de loi 59 qui reconnaîtrait une telle obligation.

Vincent Berrouard, Initiative de journalisme local, Le Nord-Côtier