Un an de restrictions sanitaires augmente les risques d'allergies, d’asthme et de maladies auto-immunes chez les enfants