Une patinoire plus grande qu’au Centre Bell!

·1 min read

Un beau matin d’hiver, Michel Belley a pris sa pelle et a commencé à déblayer l’étang sur son terrain de Sutton. Sa conjointe Michèle Lacas croyait qu’il n’allait dégager qu’une petite surface pour patiner, mais il a plutôt transformé tout son étang de 73 m x 48 m en patinoire.

Depuis septembre, le couple demeure à temps plein dans son chalet. Michel a voulu faire un test sur l’étang, déjà utilisé comme patinoire par d’anciens propriétaires. Malgré tout le travail que le déneigement représente, l’impressionnante glace a maintenant une surface plus grande que celle du Centre Bell, domicile du Canadien de Montréal.

Pour l’entretenir, ils ont fabriqué une surfaceuse avec un bac de compostage, des tuyaux percés et un linge. Le bac est rempli d’eau chaude charriée depuis le chalet pour créer une surface glacée parfaite. À quatre personnes, ils sont capables de tout lisser en 90 minutes.

M. Belley a aussi pris de la vitesse pour déneiger avec la souffleuse ou un petit tracteur, selon l’ampleur de la bordée de neige.

Ils y ont ajouté quelque 650 ampoules DEL pour éclairer la patinoire une fois le soleil couché, offrant une ambiance plus qu’agréable.

L’objectif était d’accueillir familles et amis, mais la COVID ne le permet pas pour le moment. Seuls leurs enfants âgés dans la vingtaine ainsi qu’un voisin et ses enfants viennent y patiner dans le respect des mesures sanitaires. Michel adore patiner, tandis que Michèle prend tranquillement de l’assurance.

Éventuellement, lorsque la situation sociosanitaire le permettra, ils ouvriront leur étang aux gens du secteur et, qui sait, organiseront peut-être un tournoi amical de hockey.

Cynthia Laflamme, Initiative de journalisme local, La Voix de l'Est