Une techno lavalloise touche un prêt de 11 M$

·2 min read

Oeuvrant en ingénierie, certification, fabrication, réparation et maintenance dans le secteur des transports commerciaux et militaires, Technologies M1 Composites s’est vue octroyer un prêt de 10,9 M$ par le gouvernement Legault et Investissement Québec (IQ).

Le PDG d’IQ, Guy LeBlanc, en a fait l’annonce le 3 décembre lors d’une tribune virtuelle organisée conjointement avec la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.

De cette aide financière, une somme de 7 M$ provient du Fonds du développement économique, que gère Investissement Québec pour le gouvernement, alors que la société d’État verse 3,9 M$ de ses fonds propres.

Accordé en début d’année en soutien à un projet d’expansion planifié bien avant que ne frappe la pandémie, ce prêt a permis au président et propriétaire de M1 Composites, Lorenzo Marandola, de mettre en chantier cet été l’agrandissement de son usine située au 2460, rue Michelin dans le parc industriel Centre.

L’entreprise, fondée à Laval en 2012, quadruplera ainsi sa superficie de plancher qu’elle portera à 82 000 pieds carrés.

En entrevue au Courrier Laval, la porte-parole de M1 Composites précise que cet investissement servira le volet fabrication en forte demande, notamment pour le secteur de l’aérospatiale.

Selon le plan quinquennal, les effectifs quintupleraient d’ici 2026, passant de quelque 50 à 250 employés.

Par ailleurs, une seconde société lavalloise a obtenu un prêt d’Investissement Québec, le bras financier du gouvernement.

Il s’agit de FELINO, une entreprise qui développe, construit et commercialise des automobiles haut de gamme et technologiquement évoluées qu’elle destine au marché international. L’aide financière de 308 621 $ émanant du Programme innovation, géré par IQ, servira à construire et promouvoir un nouveau modèle de véhicule sur les marchés étrangers.

«Nous sommes fiers de soutenir des entrepreneurs qui contribuent à développer et à faire rayonner les talents québécois à travers le monde, a déclaré Guy LeBlanc. Grâce à ces aides financières, ces deux entreprises pourront augmenter leur capacité de production et conserver leur place de choix dans l’échiquier mondial.»

Pour sa part, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a salué l’«audace» et la «détermination» de ces dirigeants.

«En cette période de relance, il faut miser davantage sur l’innovation pour stimuler l’économie. C’est exactement ce que Technologie M1 Composites et FELINO ont fait avec leurs investissements en vue de favoriser leur compétitivité et leur croissance.»

Stéphane St-Amour, Initiative de journalisme local, Courrier Laval