Une étudiante de l’UQTR arrive première aux Examens finaux des CPA

·3 min read

Les résultats de l’Examen final commun (EFC) 2020 des comptables professionnels agréés ont été dévoilés le 27 novembre dernier. Cet examen de l’Ordre des CPA du Québec constitue une étape déterminante vers l’obtention du titre de CPA. Une candidate de Trois-Rivières a raflé la mise en arrivant première parmi les 1183 étudiants québécois qui ont réussi cet examen qui se tient en simultané à travers tout le Canada.

Ariane Villemure, une diplômée de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a obtenu le meilleur score provincial aux examens. Cette prouesse lui vaudra d’être récompensée de la Médaille d’Or pour le Québec, ainsi que d’un prix de 2 500 $ de CPA Canada.

Elle ne sait pas avec quelle note précise elle a réussi. Elle sait juste qu’elle est la meilleure!

« On sait seulement si on a réussi l’examen ou non et si on se classe sur le tableau d’honneur. Dans mon cas, j’ai eu la chance d’arriver première. C’est tellement d’émotions en même temps. On travaille tellement fort durant tout notre baccalauréat et tout notre 2e cycle. De voir que j’ai réussi à avoir un succès comme ça, c’est une grande fierté, un sentiment d’accomplissement. Je me sentais prête. On ne sait jamais trop à quoi s’attendre. Il y a toujours un petit stress. Mais je ne croyais pas atteindre ces résultats! »

Oui, car être première parmi 1183 personnes, ça fait tout un effet sur un curriculum vitae. On comprend aisément qu’elle s’est déjà trouvé une place au chaud dans les bureaux de KPMG de Québec où, à 23 ans seulement, elle travaille en audit et certification.

« J’ai plusieurs mandats. J’aime le côté chiffres, mais également le côté humain », dit Ariane qui travaille en ce moment à distance à partir de Yamachiche, où elle habite.

L’Ordre des CPA du Québec n’a pas lésiné sur les moyens pour que tout se déroule dans l’ordre durant ces examens qui ont été tenus pendant trois jours en septembre dernier.

L’Ordre a mobilisé 475 bénévoles à l’échelle du Québec pour voir au bon déroulement des examens et superviser les candidats installés individuellement dans des chambres d’hôtel pour l’occasion. Des conditions idéales pour satisfaire les normes sanitaires en ces temps de COVID-19.

D’autres diplômés ont pu s’inscrire au tableau d’honneur canadien regroupant les 74 candidats ayant eu les meilleurs résultats au pays. Douze d’entre eux sont du Québec. Ils recevront chacun, une bourse de 1 500 $ de la Fondation des CPA du Québec. Xavier Therrien, un étudiant de l’Université du Québec à Trois-Rivières est de cette promotion. Les autres sont de Montréal, Sherbrooke et Québec.

Ariane Villemure s’est lancée dans cette aventure les yeux fermés. La piqûre pour les chiffres lui a été inoculée dès son cégep en comptabilité. Il ne lui reste maintenant qu’à produire son essai pour obtenir sa maîtrise en Administration des affaires (MBA). Où se voit-elle dans dix ans? « Pour l’instant, j’aime ce que je fais. J’aimerais peut-être enseigner et donner au suivant, plus tard. »

Les examens de l’EFC évaluent les compétences des candidats en matière d’information financière, de stratégie et gouvernance, de comptabilité de gestion, d’audit et certification, de finance et de fiscalité. Mais pas seulement. Les candidats comme Ariane Villemure doivent aussi démontrer de solides compétences en leadership, en communication et travail d’équipe, ainsi qu’en éthique.

Boris Chassagne, Initiative de journalisme local, La Voix du Sud