VÉLO EN LIGNE: AIDER LES ADEPTES À TROUVER

·1 min read

Dans l’industrie du vélo, une nouvelle entreprise de recherche de vélos, dénommée Vélo en ligne, tente de tirer son épingle du jeu à travers cette pénurie. Son approche : former des partenariats avec les détaillants pour aider les adeptes à trouver le vélo qu’ils recherchent.

Par exemple, au début de l’hiver, Vélo en ligne a aidé un client du Saguenay à trouver le fatbike recherché dans une boutique de Baie-Comeau, pour un montant fixe de 60 dollars.

« On travaille avec près de 25 détaillants partout au Québec et ce nombre est en croissance », mentionne Ismaël Raymond, le directeur des communications et du marketing. Tous les détaillants peuvent profiter d’un tel partenariat, car il permet de rejoindre un plus gros bassin de clients, une option particulièrement intéressante pour les boutiques en région, ajoute-t-il.

La pénurie de vélos frappe aussi la jeune pousse saguenéenne lancée à l’été 2020, avec un choix plus restreint, mais le client a plus de chance de trouver ce qu’il cherche avec l’aide de Vélo en ligne, estime Ismaël Raymond.

Pour les détaillants, la formule fonctionne, ajoute Fabrice Boutin, d’Atelier 1. « On était sceptiques au début, mais on a réussi à sortir des vélos, dont certains étaient en inventaire depuis deux ans, pour un client de Brossard », dit-il.

Le message à retenir, selon les personnes interviewées: prenez-vous à l’avance et commandez dès maintenant ! Et surtout, ne blâmez pas les détaillants, qui sont à la fin de la chaîne, conclut David Régnier-Bourque, de Devinci.

Guillaume Roy, Initiative de journalisme local, Le Quotidien