Vaccination : l’opposition réclame un rapport de situation

·2 min read

Les conservateurs utilisent leur journée d’opposition à la Chambre des communes pour exhorter le gouvernement Trudeau à dévoiler son plan sur la distribution concernant chaque vaccin d’ici le 16 décembre.

Les conservateurs veulent savoir la date à laquelle chacun des sept vaccins réservés sera distribué, et quels seront les taux mensuels de vaccination envisagés.

« Alors que des pays entiers vont sortir du confinement, les Canadiens vont les regarder avec incompréhension. Pourquoi sommes-nous si en retard ? », a lancé le chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, en conférence de presse.

Il a reconnu la difficulté qu’Ottawa pourrait avoir à publier un calendrier précis, mais il pose des questions d’ordre logistique sur la suite du processus après les livraisons des doses de vaccin.

« Quel est le plan immédiatement après ça ? Est-ce qu’on a des congélateurs pour les vaccins de Pfizer ? Quel est le plan pour les communautés rurales, pour les communautés autochtones, pour nos forces armées », s’est-il interrogé en conférence de presse.

Le Bloc québécois s’est dit en accord avec le sens de la motion conservatrice.

Une expérimentation humaine

Le chef du Parti conservateur ne s’est pas prononcé sur la pétition parrainée par son camarade Derek Sloan pour critiquer les vaccins contre la Covid-19. Le député opposé au port obligatoire du masque soutient cette pétition selon laquelle « les vaccins contre la COVID-19 ne sont pas conçus pour empêcher l’infection ou la transmission » et qu’il s’agirait d’une simple expérimentation lancée dans la précipitation au mépris des protocoles standards.

Erin O’Toole s’est contenté d’exiger la publication d’un plan détaillé qui permettra « d’éduquer » et que « l’information aidera à apporter une certitude à beaucoup de Canadiens ».

La pétition ouverte de façon virtuelle jusqu’en février a déjà enregistré 24 000 signatures, dont environ 2000, au Québec.

Les réfrigérateurs des vaccins

En conférence de presse, le major général Dany Fortin qui coordonne les opérations de distribution des vaccins a annoncé que les provinces et les territoires recevront les réfrigérateurs consacrés dans les prochains jours.

Le vaccin de Pfizer/Biotech sera livré directement par les firmes pharmaceutiques aux points identifiés par les autorités provinciales. Les réfrigérateurs devront être en place au plus tard le 14 décembre prochain selon le major général.

Les vaccins doivent cependant être approuvés par Santé Canada. Plusieurs sources annoncent le délai d’une dizaine de jours.

Le Canada devrait recevoir au moins six millions de doses du premier vaccin au début de la nouvelle année selon les autorités de la santé publique.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, Le Canada Français