Vers l'annulation de la semaine de relâche en Ontario?

·2 min read

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Le gouvernement ontarien évalue actuellement l’idée d’annuler la semaine de relâche pour les élèves d’Ottawa et du reste de la province.

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a demandé au médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr David Williams, d’étudier la possibilité de garder les élèves et les enseignants à l’école au cours de la semaine de relâche pour réduire le nombre de déplacements et ainsi, la transmission de la COVID-19.

La semaine de relâche est prévue du 15 au 19 mars en Ontario.

Stephen Lecce attend les recommandations du Dr David Williams la semaine prochaine.

Le ministre a aussi noté que sa décision sera prise exclusivement en fonction des conseils des experts en santé publique.

«Le contraire à Noël»

D’ailleurs, le médecin hygiéniste en chef de l’Est ontarien, le Dr Paul Roumeliotis, en a fait la suggestion, la semaine dernière.

«À moins que les enfants restent à la maison et que les parents les gardent à l’intérieur durant la semaine de relâche pour qu’ils ne se mélangent pas avec d’autres enfants, ce ne sera pas un problème, mais nous avons vu le contraire à Noël. Les chiffres se sont vraiment multipliés en termes de positivité pour la tranche d’âge entre 11 et 13 ans, par exemple.»

Dans les écoles

Les écoles du nord de l’Ontario sont ouvertes depuis le 11 janvier, et celles d’Ottawa et de l’Est ontarien accueillent les élèves et les enseignants depuis lundi.

Dès le 8 février, soit lundi prochain, d’autres élèves du sud de la province pourront retourner en classes, et ceux des régions plus fortement touchées par la transmission de la COVID-19, soit Toronto, Peel et York, ne pourront retourner à l’école que la semaine suivante, soit à compter du 16 février.

Émilie Pelletier, journaliste, Initiative de journalisme local, Le Droit