Vulgarisation et extériorisation des savoirs : du devoir au plaisir (1)